retour.png

N°3 - 030T decauville - 1928

La 030T Decauville du Musée des Transports de Pithiviers fût construite en 1928 pour la sucrerie de Toury, une des extrémités de la ligne du Tramway de Pithiviers à Toury.

un tournant chez decauville

Cette locomotive fait partie d’une série de machines construite par Decauville à partir de 1912 appelée type « Progrès » ou « type 17 ». En effet, Decauville, qui alors était précurseur dans le milieu de la voie étroite en France, se voit dépassé par beaucoup de constructeurs, en particulier allemands. Au début du XXème siècle, la société décide de lancer la conception d’un nouveau type de machines, plus simples et plus fiables, pour relancer l’activité de l’entreprise, le fameux type « Progrès », décliné en 020T et 030T. La première 030T de ce type à sortir des ateliers de Corbeil, dans l’Essonne, fût la numéro 1500 de 1912. L’effet espéré par Decauville se met en place : les différents réseaux et même l’armée française se rendent compte des qualités de cette nouvelle construction, ce qui rendit la machine très populaire. Leur carrière militaire commencera dans les années 1912/1913 quand 56 exemplaires seront livrés aux Chemins de Fer Militaires du Maroc, un deuxième essor pour ces machines fût le début de la Grande Guerre en 1914. En effet, l’Etat-Major français décida de passer commande auprès de Decauville pour équiper le Front de ces 030T Progrès, ce qui se fera très rapidement. Ce seront environ 200 machines produites par Decauville et une centaine de machines construites par Kerr Stuart (un fabriquant anglais) sur plans Decauville (le type « Joffre ») qui rejoindront les tranchées emblématiques de la Grande Guerre. Suite à la guerre, les locomotives seront rachetées par différentes industries dont la sucrerie de Toury, dans le Loiret.

notre locomotive

La machine de l’association n’a pas du tout vécu cette escale militaire, au contraire elle aura une vie plutôt tranquille. Achetée neuve par la sucrerie de Toury le 31 juillet 1929, elle sera la 8ème machine de ce réseau, elle réalisera les manœuvres des trains de betteraves. Elle arrivera au Musée le 17 février 1966 et sera restaurée en 1982. Après quelques années de service elle sera définitivement arrêtée en avril 1988. L’association en deviendra propriétaire en 1999, et depuis celle-ci est en présentation dans le musée.

1/7

association du musée

des transports de pithiviers

02 38 30 48 26

Rue Carnot - 45300 PITHIVIERS

musee-transports-pithiviers@orange.fr