retour.png

N°4 - 040T henschel - 1917

Le Musée des Transports de Pithiviers possède 3 locomotives de ce type. La numéro 4 construite par Henschel und Sohn, un fabricant allemand, en 1917, est la seule en état de fonctionnement.

une locomotive qui plait

Cette série de machines a été commercialisée de 1905 jusqu'au début des années 1920, c'est la plus grosse série de locomotives à voie de 60cm (environ 2500). Il s’agit d’une machine de type « Brigadelok », appelée en France DFB signifiant Deutsch FeldBahn (chemins de fer de campagne allemands). L’objectif était de rouler sur de la voie dite « portable », il s’agissait de coupons de rails seulement posés à terre par les soldats pour créer des lignes de chemin de fer éphémères, qui avaient l’avantage de ne pas laisser de traces aux ennemis. Pour qu’elle puisse emprunter des rayons de courbures les plus petits possible, les deux essieux extrêmes (le premier et le dernier) sont équipés du système Klein Lindner. Le principe est que l’essieu possède un débattement latéral ce qui permet une inscription dans des courbes de 30 mètres de rayon. Ce type de locomotives est caractéristique de l’armée allemande durant la guerre de 14-18. Il reste aujourd'hui une centaines de ces locomotives préservées dans le monde.

du militaire à l'industriel

Notre locomotive numéro 4 a commencé sa carrière du côté allemand lors de la Grande Guerre (avec le matricule HF1551), mais étant construite en 1917, elle n’y participera pas longtemps. Dès 1946 elle sera vendue aux sablières de Bourron-Marlotte, en Seine et Marne par les entreprises Brunner & Marchand situés à Bouray-sur-Juine dans l'Essonne, elle portera le numéro 12. Comme son nom l’indique, les sablières ont pour but de transporter du sable dans de petits wagonnets. Les sablières de Bourron récupéraient le sable dans des carrières puis le transportait jusqu’au canal du Loing, où il partait sur des péniches.

jusqu'au touristique

Cette machine sera rachetée en 1969 par un particulier qui l’amena au Musée des Transports de Pithiviers pour la faire rouler. Elle y sera classée « Monument Historique » le 30 octobre 1987. L’association la rachètera en 1993, depuis elle n’aura presque pas cessé de rouler, et depuis 2019 elle arbore une jolie livrée noire qui rappelle son passé.

1/11