retour.png

T17 - 030 lkm - 1975

Ce locotracteur V10C est le dernier engin moteur à intégrer notre collection. Il a été acheté dans le but d'épauler le locotracteur T11 (plus d'informations ici) afin de diminuer son kilométrage annuel et de préserver au mieux sa mécanique. Un autre V10C a été loué en 2019 à une association sarthoise afin de remplacer le T11 arrêté pour la saison afin de réparer sa boîte de vitesse vieillissante.

un engin puissant, simple et robuste

Les locotracteurs V10C, ont été construits par Lokomotivbau Karl Marx (LKM) en Allemagne de l'Est de 1959 à 1975, avec 615 exemplaires. Ils prennent la suite des locotracteurs LKM Ns4c construits à partir de 1957. Ce type de locotracteurs a été conçu pour les écartements étroits (60cm à 90cm) et métrique (1m). C'était un engin prévu pour une utilisation industrielle. Sa découpe arrondie est inspirée des camions de l'époque. Sa mécanique se veut simple, robuste et prévue pour demander le moins d'entretien possible le rendant réparable facilement. C'est pour cela, qu'il sera doté d'une boite de vitesse manuelle à embrayages multi-disques extérieurs (chaque disque correspond à une vitesse) et d'un freinage mécanique commandé par un simple levier à contre-poids. En option, un freinage à air pouvait être installé pour freiner une rame complète ou la locomotive seule. Il possède 3 essieux accouplés par bielles et entraînés par un moteur à 6 cylindres en lignes refroidi par air ou en option, par eau. Sa vitesse maximale de 25km/h le rend idéal pour une nouvelle vie sur des chemins de fer touristiques. Moins de dix exemplaires sont préservés en France.

celui de l'association

Notre locotracteur V10C a été construit en 1975, lors de la dernière année de production de ce modèle. Sa carrière a débuté dans une briqueterie à Neukalen puis sera transféré dans une cimenterie à Mollenhagen. Sa carrière industrielle prendra fin en 1991 où il restera garé à la cimenterie jusqu'en 2013, date de sa mise en vente aux enchères. Nous l'avons racheté en octobre 2019 auprès d'un collectionneur situé à Ilmenau, toujours en Allemagne. Il arrivera à Pithiviers par camion le mois suivant, prenant le numéro T17 de notre collection. Sa restauration débutera dans les mois à venir et sa remise en service n'est pas prévue avant 2024 / 2025.

1/6