retour.png

voitures ouvertes

Le Musée des Transports de Pithiviers possède 6 voitures dites « ouvertes » pour accueillir le public lorsque le temps est favorable, celles-ci permettent de prendre l’air et d’avoir une meilleure vue. Néanmoins, elles ne sont pas toutes identiques :

les voitures type "calvados"

Numérotées A273 et A275, ces deux voitures sont construites sur la base de wagons couverts fabriqués par Clayton, un constructeur anglais, numérotés K73 et K75 au TPT. Lors de la fermeture du Tramway de Pithiviers à Toury le département du Loiret donna à l’association tout un lot de ces wagons qui seront pour certains transformés en baladeuses. Ces deux voitures de type « Calvados » sont une évocation de voitures semi-fermées construites par Decauville et ayant circulé sur le Chemin de Fer du Calvados. Les cotés ont donc été partiellement ouverts et des sièges sont ajoutés, créant donc des sortes de compartiments. Ces voitures peuvent accueillir 32 personnes chacune. Pesant environ 4 tonnes elles sont relativement faciles à tirer.

les voitures type "royan"

Numérotées B106, B171 et B174, ces trois voitures sont construites sur la base de wagons couverts fabriqués par Clayton, un constructeur anglais, numérotés D6, K71 et K74 au TPT. Lors de la fermeture du Tramway de Pithiviers à Toury le département du Loiret donna à l’association tout un lot de ces wagons qui seront pour certains transformés en baladeuses. Ces trois voitures de type « Royan » sont une évocation des baladeuses ouvertes de type KE construites par Decauville et qui circulaient par exemple sur le Tramway de Royan. Les cotés des wagons ont donc été totalement ouverts et des sièges installés, et ce dès la création du musée en 1966 pour accueillir les premiers visiteurs. Ces voitures peuvent accueillir 40 personnes chacune. Pesant environ 4 tonnes elles sont relativement faciles à tirer.

Le L120 ou la "baignoire"

La dernière voiture ouverte du parc est cet ancien tombereau à betteraves construit par Decauville et provenant de la sucrerie de Mainvilliers dans le Loiret. Il fut adapté en voiture voyageurs en 1978, grâce à l’ajout de sièges à l’intérieur. Il est très souvent intégré dans les trains d’été ce qui permet aux visiteurs un panorama tout au long du voyage, ainsi que de prendre un petit bain de soleil pendant le trajet. D’une capacité de 16 places il est généralement très apprécié par les visiteurs, sauf quand une averse imprévue se déclenche !